Comprendre les expériences en santé numérique des Canadiens

Objectifs de l'étude

Depuis 2010, Inforoute procède chaque année à un suivi de divers aspects de la sensibilisation à la santé numérique, de son utilisation et des perceptions qu’elle suscite chez les Canadiens. Le Sondage canadien sur la santé numérique de 2023 utilise divers paramètres de suivi des attitudes et d’une diversité d’utilisations particulières du réseau de la santé.

L’objectif de recherche premier de ce sondage est de dresser un portrait à jour des attitudes, des perceptions et des attentes des Canadiens à l’endroit des services de santé numériques au pays ainsi que de leur utilisation, et d’en ressortir les tendances. Les résultats permettront à Inforoute d’avoir un aperçu concret de la situation grâce auquel elle pourra mettre en place diverses initiatives dans ce domaine, notamment en ce qui concerne l’éducation et/ou l’engagement.

Plus précisément, l’étude avait pour but d’évaluer :

  • Situation par rapport à la santé et utilisation des services de santé : connaître la situation des Canadiens par rapport à la santé, leur utilisation des services de santé et leur accès à ces services.
  • Situation de la santé numérique au Canada : la demande en services de santé numériques et leur utilisation (capacité des patients de consulter, de modifier et d’ajouter électroniquement des renseignements dans leurs dossiers médicaux complets, portails-patients, besoins des patients d’accéder à leur dossier médical complet et aux applications grand public, ordonnance électronique et services électroniques de santé mentale) au Canada.
  • Accès des proches aidants aux dossiers médicaux complets des patients dont ils s’occupent.
  • Services de soins virtuels : l’accès, l’utilisation, les perceptions, la pertinence et les besoins en soins de santé.
  • Interopérabilité (situation du point de vue du patient) : compréhension de l’expérience actuelle des Canadiens, attentes à l’égard de l’échange direct de leurs renseignements médicaux (expérience des proches aidants, soins dans une autre administration).
  • Équité en santé numérique : l’accès aux services de santé et leur utilisation par groupe sociodémographique (âge, genre, origine ethnique, localité, revenu du ménage, etc.), par les collectivités mal desservies et par les Canadiens qui vivent en région éloignée.
  • Connaissances en santé numérique : les aptitudes et les compétences des Canadiens qui leur permettent d’accéder à des services de santé numériques et de les utiliser.
  • Technologies émergentes : les perceptions (confiance, utilisation des données) relatives à l’IA et à d’autres technologies du futur.

Méthodologie

Le Sondage canadien sur la santé numérique (SCSN) est un sondage transversal annuel qui sert à recueillir des données sur l’accessibilité et l’utilisation des services de santé numériques. Il a été mis en ligne en français et en anglais en décembre 2023. Un échantillon représentatif de 10 130 Canadiens y a répondu dans l’ensemble des provinces et des territoires. Ce sondage permet de recueillir des données sur l’accessibilité et l’utilisation des services de santé numériques, ainsi que sur les facteurs qui influent sur les comportements connexes. On y pose une série de questions pour savoir ce que les patients pensent de leur expérience de la santé connectée et de la coordination des soins. Le sondage permet également d’obtenir plusieurs descripteurs sociodémographiques, économiques, raciaux, géographiques et relatifs à l’état de santé.

À partir de données du Recensement canadien, une pondération a été appliquée en fonction de la région, de l’âge et du genre des répondants en vue de produire un échantillon représentatif de la population canadienne. Les tailles d’échantillons indiquées ne sont pas pondérées. Une marge d'erreur ne peut être associée à un échantillon non probabiliste dans une enquête par panel. À titre de comparaison, un échantillon probabiliste de cette taille aurait une marge d'erreur de ±0,878%, 19 fois sur 20.

Interprétation des données

Protection des renseignements personnels : Lorsque la taille des échantillons est inférieure à 30 répondants, les données affichées ne peuvent être filtrées, et ce afin de préserver l'anonymat des répondants.

Erreur d'arrondi : Les données présentées ici ayant été arrondies, il est possible que les totaux n’atteignent pas toujours 100 %.